action terminée

UN PEU D’HISTOIRE :

Lors de la réalisation du projet  de résidence « Les Sénioriales » au début des années 2000, le promoteur disposait d’une parcelle de 3 ha qui lui permettait  de construire 88 villas avec les aménagements prévus (piscine, club house, parking, etc…).
Il lui fut interdit de construire sur une partie est du terrain, de 1,8 ha, pour motif que les Bâtiments de France ne veulent pas de construction qui gène la visibilité du cloître de St Genis et que la zone est inondable, ne laissant que 1,2 ha pour la construction d’une tranche qui ne pouvait comporter que 36 villas.
La parcelle « inconstructible », cadastrée a62, est donc restée vierge de toute construction.

Pendant le mandat de Michel BERDAGUER, « Les Sénioriales » ont proposé de céder cette parcelle à la mairie pour 1€ symbolique à condition que ce terrain reste en état de terrain simplement entretenu puisqu’ils n’avaient pu construire, ce qui fut accepté et garanti, mais seulement de vive voix !

CHRONOLOGIE DES EVENEMENTS :

 

Novembre 2010
Le Maire actuel, Raymond LOPEZ, propose une modification du POS sur cette parcelle en vue d’installer une salle polyvalente omnisports obtenue auprès de la Communauté des Communes.
Obtenir une salle polyvalente digne de ce nom c’est une aubaine pour St Genis, mais pourquoi l’installer dans une zone inondable qui jouxte une zone habitée et pourquoi d’un seul coup ne serait-elle plus gênante pour la visibilité du Cloître ?
Cette modification du POS (passer de zone 1NAc en 1NAg) permet de passer le COS de 0,3 à 1, c’est à dire que les 18000 m2 de la parcelle peuvent être construits (plusieurs bâtiments sont possibles) et de plus la hauteur maxi qui était de 9 m passe à 13 m.Quelle ambition folle pousse notre Maire à envisager de tels projets ??
Cette salle polyvalente qui va obligatoirement générer des nuisances devrait être installée près du stade par exemple.
Les autres communes « sortent » ces salles du périmètre urbain, mais notre Maire envisage son installation près d’une zone habitée.
Mai 2011
Enquête publique du 9 mai au 10 juin pour recueillir les observations de la population.
Le Commissaire Enquêteur, après avoir recueilli près de 60 observations négatives, y compris des contre propositions, mais ne se fiant qu’aux avis des services publics, concluait à un avis favorable !
Après quelques dysfonctionnements communaux pour obtenir le compte rendu de l’enquête publique sur la modification N° 5 du POS,
nous faisons les observations suivantes :
Dans son rapport du 06 juillet 2011 :
« Le commissaire enquêteur donne un avis favorable avec les recommandations suivantes :
– Un écran végétal devra être mis en place le long de la limite séparative ouest
– Le projet devra être éloigné le plus possible de cette limite ouest  »
Analysons ces recommandations :
« Un écran végétal devra être mis en place le long de la limite séparative ouest »

Si l’on veut protéger les Sénioriales des nuisances visuelles et sonores, c’est un mur anti-bruit qu’il fallait prévoir, mais les résidents qui habitent en limite séparative peuvent dire adieu aux levers de soleil et à la vue depuis leur salon, quoiqu’un écran végétal devant leurs fenêtres arrive au même résultat mais qu’en plus il ne protège pas des nuisances sonores !
« Le projet devra être éloigné le plus possible de cette limite ouest « 
Cela ne va pas être facile car la DDTM précise que le secteur est soumis à un risque d’inondation et que « la salle polyvalente peut-être autorisée sous réserve de l’éloigner au maximum du ravin de la Barnède » (qui est à l’est de la parcelle)
Cela veut dire que le projet devra se rapprocher de la limite ouest, c’est à dire se rapprocher des Sénioriales !

Novembre 2011

C’est donc sur ces bases que nous formulons, avec les Sénioriales, un recours auprès du Tribunal Administratif de Montpellier pour demander l’annulation de la modification N°5 du POS qui prévoit la construction d’une salle polyvalente.

Notre argumentaire ne refuse pas la salle polyvalente, au contraire, mais demande son implantation dans une zone non habitée.
 

Septembre 2013

En audience du 23 septembre 2013, le Tribunal Administratif de Montpellier concluait en rejetant notre demande, considérant que la simple modification N°5 du POS n’est pas contestable.
Dans l’attente, c’est le permis de construire de la salle polyvalente sur cette parcelle que nous pourrons examiner le moment venu.

 

Janvier 2014
Nous sommes toujours dans l’attente pour examiner le permis de construire, mais ce projet de salle polyvalente vient jusqu’aux oreilles de l’Indépendant qui nous contacte par le biais d’un journaliste pour avoir notre point de vue sur le sujet.
Nous donnons donc notre avis, toujours dans le principe de dire OUI à une salle polyvalente à Saint Genis des Fontaines, mais NON à son implantation en zone habitée.
Par contre on remarque à la parution de l’article le 3 février, que le Maire n’est pas comme nous, c’est à dire à ne relater que des faits puisqu’il assure que c’est le seul terrain que possède la Mairie (alors que plusieurs parcelles, dont la Mairie est propriétaire, peuvent recevoir cette salle) et qu’il n’était pas au courant des promesses de Michel BERDAGUER (alors qu’il était son premier adjoint).
Voir article en pièce jointe

Octobre 2014
Au vu du permis de construire, « les Sénioriales » jugent que l’implantation de la salle est suffisamment éloignée de leur résidence et ne devrait pas porter nuisances si un écran végétal est bien mis en place comme prévu.
A ce titre ils ne souhaitent pas contester le permis de construire ni même la décision des Bâtiments de France qui donne un avis favorable malgré l’interdiction de construire décrétée au début des années 2000.

L’ADREP abandonne donc la demande de déplacement de la salle polyvalente, respectant cette décision, mais jugeant quand même cette implantation inadaptée.

 

Janvier 2015
Les travaux de la salle polyvalente omnisports ont démarré depuis la fin d’année 2014. Sa réalisation devrait se faire sur le premier semestre 2015.
Cependant, nous n’avons aucun renseignement quant à la gestion de cette salle.
A notre demande, nous avions pu fixer un rendez-vous le 02-12-2014 avec M. CARRERE, Directeur des Services Techniques de la Communauté des Communes, pour connaître les particularités de ce dossier.
Les événements climatiques de fin novembre 2014 ayant fortement touché Argelès, nous avons été amenés à reporter le rendez-vous.
Nous reprendrons ce rendez-vous car nous ignorons qui va supporter les frais d’aménagements extérieurs (raccordements eau, électricité, évacuations et parkings) et de maintenance de cette salle. Qui gèrera les réservations, seront-elles payantes ?

Mai 2015
Notre Maire présente ce samedi 30 mai son bilan de première année et la salle polyvalente est présentée par Pierre AYLAGAS qui confirme les futures fonctions sportives.
Aucune précision concernant la gestion et le côté payant des réservations, par contre nous apprenons que les frais d’aménagements extérieurs et les raccordements sont à charge de notre commune.
Encore une fois nous n’avons pas réponse à nos questions.
Janvier 2016
L’inauguration de la salle polyvalente « Espace de la Prade » a eu lieu le dimanche 17 janvier 2016 à 17 h.
Nous regrettons vivement que cette salle polyvalente ait été installée dans le village au lieu d’être à l’extérieur, ce que nous avions préconisé.
La salle polyvalente intercommunale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *